En Rodage

 

Historique

02/04/11 03/04/11 05/04/11 10/04/11 13/04/11 14/04/11 15/04/11 17/04/11 18/04/11 21/04/11 25/04/11 27/04/11 30/04/11 05/05/11 10/05/11 13/05/11 18/05/11 21/05/11 23/05/11

 

 

Samedi 2 avril 2011

J'ai réussi à soudoyer Martin pour cette première sortie ... Derniers préparatifs, j'aspire la capote (pas très visible mais nécessaire), et nous sommes allés chercher les derniers éléments de carrosserie, les capots ... :

 

Et à deux, on replie ce bazar (compter 10 bonnes minutes, même avec l'habitude ...) , bon, c'est presque prêt ... .

Nous allons enfin sortir ce bac du garage, après plus de 8 mois d'immobilisation ! Et je laisse l'honneur à mon ami ...

Et bien, cela ne fonctionne pas mal du tout un pré-perfo avec un carbu horizontal, on aurait pu s'amuser s'il n'y avait pas sur la route cette ribambelle de bidules aseptisés tristement gris métallisé ... On constate malgré tout que Martin est habitué à son double ACT de Giulietta ! Rodage terminé, je vais lui proposer de faire un 400 m DA. Comme j'ai l'avantage de la cylindrée, je lui laisserai, magnanimement, un handicap ...

 

Dimanche 3 avril 2011

Séance de nettoyage, la voiture est dans un état ... pas possible ! Appoline avait tenté d'écrire son nom sur la porte du spider, je l'ai arrêtée juste avant la deuxième lettre, heureusement que ce n'était pas Zorro ... . Je repose aussi les enjoliveurs pilotes avec leurs trépieds ... d'origine !!! . Prochain "boulot", trouver la bonne housse de roue 299 809 ... (j'échange volontiers !!!) . Ne reculant devant aucun sacrifice, j'ai même nettoyé l'intérieur des enjoliveurs !!! .

Et comme d'habitude, une petite séquence animée, la dernière promis ... Mais après tout il suffit de ne pas cliquer sur le lien ... .

Ah ben zut ! J'ai oublié de peindre l'hélice, les durits, les graisseurs etc. en jaune vif ... Pas grave, je ferai cela demain ...

Je rentre la voiture, passe de la crème sur les cuirs ... , elle est belle ma petite Citroën ! (et encore merci à Pascal ...)

 

Lundi 05 avril 2011

Bon, pas si belle que cela ! Beaucoup de défauts dans la peinture, de ma faute car j'avais fait toute la préparation en cellulosique (très facile à appliquer), mais j'aurais dû passer une dernière couche d'apprêt polyuréthane avant la peinture chez le carrossier ... . Il y a évidemment des solutions, une nouvelle peinture, un polissage avec des produits miracles ... Je contacte belles anciennes demain. Et puis Pascal a l'air tellement optimiste, je vais faire un échange avec sa belle découvrable ...

Autre problème, les joints de pare-brise ! Heureux qui comme Uly ... pardon, un tractionniste qui n'a de fuites que par la trappe d'auvent !!! . Ce joint acheté il y a 20 ans n'est pas mal, mais ne tient pas en place ! Et l'autre est complètement sec et rétréci ...

Je me console en examinant les dessous, de ce côté-là, hormis les vis des pressions de tapis posées par le sellier et manquant de discrétion, tout va bien ... .

Les ampoules de mon éclairage "d'origine" ne fonctionnent plus, c'est le moment de démonter. Ce feu, trouvé à Séclin, m'avait coûté une fortune ... . Encore deux ampoules baionnettes à trouver, mais je vais m'en occuper !!! . J'ai aussi dû réfléchir pour me souvenir de la procédure de démontage, il suffit de faire sauter le joli circlip, sans casser le verre ...

Dimanche 10 avril 2011

Nous allons rendre visite aujourd'hui à Georges "Brusseleir" ... Le temps de laisser la voiture 3 minutes dans la rue , et Martin s'est amusé ... ! . Une offre très intéressante ...

Une petite séquence vaut mieux (comme d'habitude) qu'un long discours, où l'on voit que Martin fait de la carrosserie même le dimanche ...

Mercredi 13 avril 2011

Il est parfois utile de se recentrer sur les choses essentielles dans la vie. Comme par exemple de se (re)mettre en bouche la délicieuse recette de Christoph (cela faisait presque un an qu'on n'en avait plus mangé) :

"Fegato alla Veneziana".

Verser de l'huile d'olive extra-vierge dans une poêle. Faire frire de l'ail et des rondelles d'oignon. Une fois qu'ils sont bruns, les enlever et mettre les tranches de foie de veau salées et les faire cuire pendant deux minutes de chaque côté. Puis rajouter l'ail et les oignons et verser un verre de vin rouge sur le tout. Faire mijoter dix minutes. Eteindre le feu et attendre dix minutes avec le couvercle sur la poêle. Servir avec des pommes de terre au four et des petits pois.

Un petit reportage photo pour ne pas changer :

.

Il en reste, mais ne traînez pas trop, même Catherine qui n'aime en principe pas le foie a bien mangé ...

Christoph, merci encore !!! (et n'hésite pas à m'en communiquer d'autres, cela restera strictement entre nous comme d'habitude ...)


Jeudi 14 avril 2011

J'attends toujours (mais c'est trop tard maintenant) la recette promise par Christoph ce matin à 8:32:54 ... Les magasins fermant chez nous à 20h, j'ai dû improviser à la dernière minute, et en plus j'apprends que (Pierre dixit) : " Restaurant du Port, à Rolle, connu pour cette spécialité... presque une usine à filets... deux services, meunières avec pommes allumettes... un régal. Ils refusent du monde... Christoph était content.. c'est peu dire... " .

C'est ça les amis ? Nous avons donc dû nous contenter, à défaut des"côtellettes ivres" promises , d'un bête roasbeef gratin dauphinois haricots , Appo était très mécontente comme on le voit bien !

.

Vendredi 15 avril 2011

Ayo les amis !

Vous ne pouvez pas savoir à quel point vos réactions m'ont touchées ... Je répondrai demain, à tête reposée, à tous les mails qui m'ont été envoyés ...

Et comme vous le constatez, j'ai remis l'ancienne adresse du site ...


Comme quoi cet outil génial qu'est la toile n'est pas peuplé uniquement de gens maladroits et/ou mal dans leur peau, qui n'ont apparemment pas conscience des limites à ne pas franchir, et de la peine, de l'agacement et de la colère qu'ils peuvent causer, par une cascade de messages de plus en plus cyniques et de mauvais goût, vous voyez probablement de quoi je parle.
Si mes proses sont souvent à prendre au second ou troisième degré, je parle ici au premier, et je ne me rendais réellement pas compte de l'attachement que vous portiez à cette aventure ...
J'ai la chance d'avoir une femme et des amis qui relativisent et me "tournent en bourrique" pour mes petites manies ("encore occupé à mettre ton site à jour, vas prendre une douche maintenant, je ne supporte pas les odeurs de pétrole" - "m'enfin, c'est de l'essence et de l'acide chlorydrique" - etc.)
J'ai réussi ce soir à emmener madame au garage voir et entendre tourner le moteur, je comprends bien qu'elle soit un peu saturée, mais son (très) large sourire en voyant ce machin tout vert fonctionner presque comme une horloge (suisse Pierre) m'a fait chaud au coeur comme vos messages, et m'a permis d'oublier les importuns.

Je pense qu'elle n'avait jamais imaginé que ce tas de rouille allait un jour fonctionner mieux que le moteur de Yann, et je ne suis pas peu fier de l'impressionner ...
Elle m'a maintenant intimé l'ordre d'améliorer l'étanchéité du pare-brise, elle a probablement de mauvais souvenirs de la première fois où j'ai réussi à l'entraîner dans ce tacot frogorifiant, bruyant, vibrant et puant le 5 octobre 2002 ...



A part cela, Martin et moi avons passé une agréable demi journée dans le grand nord, afin de récupérer un petit bout de papier rose qui me faisait défaut depuis deux mois ...
On ne fume même plus dans les rues là-bas, et il y est plus difficile de trouver une pochette d'allumettes qu'un camembert de 30DHT ...

Je vous déconseille aussi les croquettes de crevettes, elles sont délicieuses mais les crevettes se sont enfuies de Louvain, comme la mer s'est enfuie de Bruges, depuis bien longtemps ...

 

Samedi 16 avril 2011

 

Un petit repas d'anniversaire en toute intimité ...

 

Dimanche 17 avril 2011

 

Je devais accompagner Martin à Feignies aujourd'hui, mais une nuit d'insomnie m'a donné la flemme ... Je me permets de mettre ici les photos qu'il m'a envoyées ce soir, bonjour Tractafab !!!

.

Je suis allé rapporter à Alain "11AL" les pompes Guiot qu'il m'avait gentiment prêtées. Sa 11AL36 est vraiment splendide, et fleure bon l'authentique, avec son 30DHT à cornet. Elle tourne comme une horloge, et le claquement de fermeture des portières ferait baver d'envie les MerceBmToyo ! . On se croirait revenu en 1938, avec 2 tracs presque neuves devant un bâtiment Art-déco ... .

Je convaincs Alain de faire un petit essai de la cadette , son mètre 81 a du mal à se glisser dans ma petite voiture, il se sent plus à l'aise dans la sienne !

. .

Nous terminons l'après-midi en sirotant un excellent Monferrato Rosso "Birba", frais et légèrement pétillant, sûr que ma voiture va marcher du tonnerre en rentrant ! .

La nuit tombe, le temps fraîchit, j'enfile un second T-shirt 75 Heures-75 Ans offert par Georges la semaine passée, il est malheureusement temps de rentrer ... Salut Alain, encore merci, à bientôt ! .

Petit arrêt pour vérifier que les feux de position fonctionnent ... et les phares, mais cela je m'en étais bien aperçu, tout marche à merveille !

Au diable le 12V, les alternateurs et les Leds, les boîtes 4 piratées sur de pauvres ID, une traction neuve et conforme de 1938 est une vraie perle, je n'en avais d'ailleurs jamais douté !

.

Tous les goûts sont dans la nature et je les respecte, mais je ne regrette pas d'avoir choisi l'option de restaurer cette vieille dame de 73 printemps avec toutes ses particularités parfois bizarres et perfectibles, plutôt que de les contourner ... Cette auto est un vrai plaisir, parfaitement cohérente et équilibrée dans sa conception, bravo aux ingénieurs de l'époque ! .

Pour terminer une petite séquence d'une qualité déplorable, mon téléphone n'apprécie pas les éclairages trop faibles ... Pas facile non plus de conduire en filmant, je dois être un peu inconscient parfois ! Le téléphone coincé entre les doigts sur le volant, après le Monferrato Rosso, je joue gros sur mon petit morceau de papier rose fraîchement réacquis !!!

Il reste à redémonter la tringlerie de boîte sur le tablier qui fait encore un peu de bruit (en plus du vent dans une décapotable !), mais les pièces de remplacement sont déjà sur l'établi ...


Lundi 18 avril 2011

Toujours en congé, et nous avons une petite faim ... de côtelettes d'agneau tous les deux ! On hésite un peu sur le procédé de déplacement, et on finit par choisir la vieille ... Problème, il est déjà 15h (nous sommes totalement désorganisés), où trouver une cuisine ouverte ? On essaye le Mykonos, pas très loin de chez nous. Appoline attend dans la voiture que je tente de trouver à manger, on perçoit bien toute l'anxiété d'un ventre affamé dans son regard ... .

Le charme imparable de ma belle (devinez laquelle) réactive instantanément les fourneaux, et nous nous installons à la terrasse ensoleillée et pour une fois déserte ! Merci au patron, au cuisinier et aux serveurs ... Nous vous recommandons donc ce resto et sa terrasse, même si Appo a pris un superbe coup de soleil !

.

Pour ma part, je suis sagement resté de dos ... . Une (nous n'en avouerons pas plus) bouteille de Retsina, à votre santé ... Les miroirs latéraux donnent des effets amusants ... et il fait bien chaud ! .

Mais le soleil tourne, il est temps de rentrer .

Je prends le volant , et nous nous faisons "arrêter" par deux motards, super sympathiques et qui souhaitent simplement des renseignements sur la voiture, et l'autorisation de prendre quelques photos ... . Par prudence je repasse le volant à Appo .

Elle est comme d'habitude assez critique, mais elle convient malgré tout que la boîte est plus douce que l'ancienne, et que le moteur "déménage bien" (ce sont ses propres termes, pas de la vantardise de ma part ). Bref, elle a l'air satisfaite de mon boulot, ouf ! . La marche arrière est aussi beaucoup plus facile à attraper me dit-elle , ça baigne ! . J'ai réussi mon examen de passage .

Bon, faut quand même la rentrer dans le garage ...

Comprenez-vous maintenant pourquoi on a inversé le sens d'ouverture des portes ?

Il est plus que temps d'aller boire un verre de bulles pour fêter cela ...

 

Jeudi 21 avril 2011

Appo est partie hier à Paris chez notre fille Vanessa, nous (enfin surtout elle) avons mangé un petit bout près de la gare du midi avant le Thalys ... .

Elle trouve qu'elle prend trop d'embonpoint et sa petite soeur Lydie se détourne pour ne pas faire de commentaire désobligeant au sujet de ses rondeurs excessives (tout le monde ne peut pas être Kate Moss ou Jane B ...)... . Voilà ce qui arrive quand on mange en téléphonant, ou plus grave que l'on téléphone en mangeant, exemple à ne pas suivre, vous voyez le drame, je l'avais prévenue pourtant ...

Et comme je suis célibataire pendant 3 jours, je vais en profiter pour roder (la voiture ...) !

D'abord passage chez "mon" carrossier et ami Guy Vanderveken (son père était déjà celui du mien si vous me suivez, et c'est à moins d'un Km de chez nous) . Il est toujours aussi génial et adorable, très content de voir la voiture en aussi bon état 18 ans après s'en être occupé. Malheureusement, comme nous (presque) tous, il est près de la pension ... Heureusement, son fils reprend l'affaire !

Il va enfin terminer sa Rolls , et des ouvriers sont occupés à refaire une merveille de radiateur, celui d'origine en nid d'abeille étant irrécupérable . Il y a aussi quelques voitures intéressantes chez lui : , et celle-là qu'il doit terminer depuis ... ouh là là !!! Je pense que je la connais à cet endroit depuis mes courtes culottes (et peut-être même les couches) !!! .

Nous nous sommes mis d'accord, je vais lui apporter les capots complètement décapés et préparés, il s'occupe de la peinture, et va réaliser un polissage complet de la voiture, à laquelle il semble attacher un certain intérêt, et peut-être même un intérêt certain !

Ensuite, alignement de Km, l'horreur à Bxl et même dans sa périphérie (toute ce petit pays est dedans), agressivité des automobilistes pressés de rentrer, des cyclistes en moulebite, casque fusée et lunettes profilées à reflets irisés qui se pincent le nez à chaque signal en me fusillant du regard (ils n'arrivent pas à aller plus vite que moi, et je pense que cela les complexe, zonka rouler en trac ...).

Cerise sur le gâteau, le retour au garage, l'étroitesse de la rue oblige à des manoeuvres ( assez faciles à calculer en fait, car en relation directement linéaire au nombre de verres ingurgités). La rue est en zone 30, mais cela incite évidemment à éviter l'axe parallèle à 2x2 bandes pour gagner deux sémaphores ... Coups de klaxon énervés d'un bonhomme pressé dans le plus stupide et laid véhicule jamais vu, une Totoya Yiras blanche avec des reflets violets, tranchante de partout pour faire peur aux piétons ... 30 secondes c'était encore trop, j'ai eu juste le temps de rentrer ma caisse avant qu'il ne me défonce mes roues pilote ...

Verdict d'aujourd'hui : difficile de ne pas monter dans les tours (les 50 en 2è et ... beaucoup plus en 3è sont trop facilement atteints, je suis rentré avec une crampe au pied droit, sans blague), température un peu faible par 25° extérieur, 70° en roulant, 80° dans les embouteillages, mais cela redescend à 75° dès qu'on met un coup de gaz, pression d'huile en fin de circuit parfaite, mais ... redépose de la mécanique très prochainement pour renforcer les ressorts de ce pauvre embrayage qui ne suit pas la puissance ... Un conseil Real, ne gonfle pas trop ton tournebroche !!!

That's all for today, folks !

 

Lundi 25 avril 2011

Cela faisait longtemps (!) que je n'avais pas mis le site à jour ... Mais les longues séances d'accumulation de Km de rodage n'ont rien de passionnant.

Je fais des cercles autour de Bxl, de plus en plus élargis, afin de ne pas risquer de me trouver en panne sans un gentil Martin pour m'aider (on ne sait jamais, j'ai peut-être oublié de reserrer un quelconque boulon) .

Aujourd'hui je choisis Tervueren, juste à côté, dans ce nouveau pays qui s'appelle la Flandre paraît-il, et dont le PDG est un très joli petit nourrain (private joke) tout rose et nationaliste, au ventre déformé par les gaufres et aux yeux globuleux, prénommé Bart ...

Sur la route, à cheval sur la frontière "linguistique" (ils n'ont pas encore eu le temps d'installer la douane) :

.

Là, grosse frayeur, odeur d'huile complètement cramée et "peut peut" épouvantables à l'arrière. Heureusement, ma panne me dépasse dans un nuage de fumée bien visible, deux machins dont un probablement "gonflé" mais auquel je ne prédis pas une longue vie ... .

Tentatives de photos de moi-même en roulant, pas concluant, promis je ne le ferai plus ...

Arrivée aux beaux étangs de Tervueren, c'est évidemment un autre pays, un autre monde, un autre univers : ici on ne se déplace qu'en baskets, en vélo (beaucoup de vélos), en Mercedes ou en 4x4 avec pare-buffle . Pas en vieille Citroën, ça ne le fait pas ...J'essaie de faire des photos sans trop de foule ...

Chassé par la hargne écolo de nos voisins nordiques , après de pénibles manoeuvres, je décide de redescendre sur Bxl par les petites routes au travers des bois :

.

Très courte pause sur la belle place de Tervueren, le temps de faire la photo de cette magnifique Morgan avant de me faire jeter pour pollution : .

Je rentre sur Bxl " à fond la caisse" , peut-on taper le 125 en rodage (Eh, en troisième quand même !) .

Je suis un peu déçu de mon après-midi flandrienne, et je décide d'aller faire quelques photos au château Malou, à Woluwé. A peine arrêté, un très charmant couple de septuagénaires s'intéresse à la voiture, on fait des photos et on s'échange les adresses mail !

La "foule" commence à se presser autour de la voiture (je me demande toujours pourquoi !), pourtant ce lieu était parfaitement désert à mon arrivée.

Une adorable dame de 11 ans plus âgée que la voiture (mais je ne vous donnerai pas son âge, on ne donne jamais l'âge des dames !) s'intéresse aussi, et pour la première fois de sa vie paraît-il, à une voiture. Elle est accompagnée par son jeune neveu (si j'ai bien retenu) dans un très chic costume gris.

Encore quelques photos : , elle est trop mignonne ! .

Bon, après une heure de discussions sur ces vieilles bagnoles "totalement silencieuses au ralenti, c'était quand même plus fiables qu'aujourd'hui, avec leur électronique toujours en panne, ça Monsieur, André Citroën c'était quelqu'un, pas comme ce Louis Renault", je fais mes quelques photos, au même endroit qu'il y a 10 ans, avec ma fille Netsa qui ne m'avait pas encore fait grand-père ... On peut constater que la porte du château a changé de couleur ... et qu'il n'y a pas encore de fleurs aux fenêtres !

Je trouve qu'elle est mieux sans les phares additionnels et le cache manivelle, et puis Martin les a toujours critiqués, alors ... Qui en veut ?

Il est temps de rentrer, je m'étonne toujours d'être surpris d'être étonné que tout fonctionne parfaitement, génératrice à 3 balais parfaitement fonctionnelle , démarrage instantané à chaud comme à froid (une seule compression), température un peu trop basse (80° dans les embouteillages de cyclistes se croyant à Liège-Bastogne-Liège ou je ne sais quoi), pression d'huile parfaite ... Pourvu que cela dure !

Retour à la maison par cette belle journée "d'été", l'ami Martin passe me faire un petit coucou, je me rends compte à quel point je lui suis redevable, ainsi qu'à Michel Natek, Torsten Vig et tous les amis du GMT, ou d'ailleurs, de pouvoir faire rouler ainsi cette vieille voiture ...

Merci beaucoup les Amis !

Mouais, en regardant cette dernière photo, je trouve vraiment dommage d'avoir dû ajouter les petits feux de position et clignotants ... Mais bon, dura lex sed lex ! (m..., je suis encore une fois pédant !!!)

 

Mercredi 27 avril 2011

Youpee !!! Je viens de recevoir le corps de carbu réalésé par Christophe du GMT (MERCI CHRISTOPHE, tu as fait un travail magnifique, il n'y a pas un poil de jeu !!!! ).

Un peu (!) de rangement dans le garage ... dont les pièces de tringlerie de boîte que je n'utiliserai probablement pas, je vais essayer de "récupérer" celles d'origine ... Remise dans une petite boîte C'est vraiment le b...el sur l'établi, je nettoie Ca s'améliore, et ma bouteille d'acétone de nettoyage se vide . On y est ! .

Démontage du carbu, plus facile en retirant tout avec le filtre à air :

. Et je démonte une nouvelle fois ! .

Pendant ce temps là, le carter de boîte (8 12 48) de Christophe se nettoie (presque tout seul), je n'aurais jamais osé le lui envoyer sous sa couche de cambouis ! .

Derrière, la boîte (22 7 48) de Loris (seul participant et forcément gagnant du quizz Sombrero GMT, tant pis pour vous !). Au sujet de celle-là, je l'avais prévenue à plusieurs reprises que je n'admettrais plus qu'elle me tape dans les chevilles à chaque passage, elle n'a pas voulu comprendre, tant pis pour elle, c'est la séparation, le divorce. .

Bon, où ai-je fourré les pièces du carbu ? Je retrouve finalement la bonne boîte parmi ma collection pléthorique ... , et j'attaque sauvagement comme d'habitude avec mes tournevis préférés :

Oups, l'Ami Christophe avait remonté l'axe à l'envers (habitué au 32PBIC), j'ai failli scier le mauvais côté, heureusement que je fais cela très très lentement pour faire plaisir à Michel LR539... Je remets tout à l'endroit : . Pour faire une nouvelle fois plaisir à Dominique "Carrera", je fais un montage "à blanc" pour ne pas risquer de mauvaise surprise . La partie de l'axe à scier est marquée au feutre , et au boulot ! Le pyjama prêté par le vigneron pour emballer son vilo cet été est très utile dans l'étau ... (si pas compris, envoyez-moi un MP ...) Rectification à la lime, je rectifie les angles aussi mais impossible de faire la petite "tute" de tournage de l'axe d'origine, j'espère que Jérome ne regardera jamais mon carbu de trop près, c'est plus d'orichineu ... Mais cela ne donne pas trop mal, et tant qu'on ne mets pas une grosse lampe sous le capot droit ... .

Il faut maintenant remonter ce brol en copiant sur l'autre, c'est plus facile (et il n'y a pas de surveillant) . Je récupère la vis de richesse de ralenti qui était absente sur l'autre DHT

Je règle la position de la butée du papillon afin de ne pas décélérer quand on accélère à fond (dans une vie sentimentale antérieure brésilienne, on appelait cela "pe de chumbo" ... quoi, j'ai pas bien entendu au fond, qu'est-ce que j'ai encore dit d'abscon et de pédant ?) .

Ca se remonte tout doucement : .

Ici, on voit bien qu'il est indispensable de scier cette extrémité de l'axe pour un 30 DHT ... . (Ah, 10 000 photos avec l'APN, on retombe à zéro ...)

Le papillon est bien dans l'axe :

Remontage sur le gros machin vert : , démarrage instantané, je trouve qu'elle devient un peu snob avec sa bobine haute puissance Bosch, si elle continue je vais lui remettre son Alfa Colombes T 53, on verra si elle rigole toujours autant ... .

Problème, il pleuvait sans cesse sur Bruxelles comme il pleuvait sur Brest ce jour-là, rappelle-toi Appola (ça c'est juste pour la rime), pas d'essai aujourd'hui ...

 

Samedi 30 avril 2011

C'est beaucoup plus pénible de travailler sur la mécanique d'une trac avec les ailes en place ... Je me suis donc refait mal au dos...

Malgré cela, je prends le courage d'aller rouler un peu, pour tester le nouveau montage du carbu, après un bon massage (pas par Martin faut-il le préciser).

La région bruxelloise est vraiment trop ch... pour rouler en ancêtre. Et il faut aller loin pour trouver des endroits sympathiques. Comme je ne déborde pas d'énergie, je reste très proche de chez nous. .

Je passe au garage Citroën, pour voir s'ils peuvent vérifier mon 30 DHT. . Très étonnant, ils n'ont pas la référence dans leur informatique. En insistant un peu ils retrouvent une vieille machine pour lire des microfiches, la branchent très gentiment, il faut aller chercher une loupiotte pour remplacer celle de leur truc qui a sauté, une heure de perdue ... Mais rien non plus ...

En désespoir de cause, le préposé au "magasin" appelle un ancêtre (humain celui-là), qui arrive avec son tablier gris et ses ongles noirs, toiles d'araignées sur le crâne, il y avait longtemps qu'on ne l'avait plus dérangé semble-t-il. Sans résultat, il finit par avouer qu'il a utilisé les catalogues de 34 à 57 pour aller au WC lors d'une pénurie de papier de toilette ... Rien à espérer de ce côté-là ...

Je me rends ensuite chez Kia, me disant qu'ils ne verront peut-être pas le subterfuge et me feront bénéficier de leur garantie. Pas de chance, il y en avait un plus éveillé (ou moins endormi) que les autres, et je me suis fait virer comme un malpropre.

Je décide donc de rentrer à la maison, et me retrouve coincé dans une fête locale sentant (pas) bon la frite et la saucisse . Une troupe d'énergumènes étranges tous en T-Shirts jaunes (club de foot je crois) me demande si ça démarre à la manivelle. Très poli, j'arrête le moteur, et le redémarre au démarreur électrique 6V de marque Citroën, à leur grand étonnement. Sous les coups de klaxon du crétin derrière dans sa BM 4x4, ils me lâchent enfin les baskets. Tiens, étrange, j'avais deux paquets de cigarettes fraîchement achetés, déposés sur le siège, et ils ont disparus ! Faut quand même pas exagérer, je fais un demi-tour au frein à main, je retourne sur place, et un de ces braves garçons retrouve miraculeusement mes paquets initialement fermés, ouverts et dépouillés, derrière le siège !!! Je n'ai perdu que 4 cloppes dans l'aventure, tout va bien ...

Rentré au garage, j'inspecte la mécanique, et découvre que le collecteur d'admission est fendu !!! .

Ca commence à me gonfler grave (faut parler djeun), joints trop souples ou serrage trop"énergique", je laisse tomber pour quelque mois, ras le bol, vous allez avoir la paix !!!

 

Jeudi 5 mai 2011

Malgré un début de laryngite, je vais chercher les raccords pour Julien "traction08" en banlieue bruxelloise. J'avais promis à Meskens-Coosemans, d'où proviennent tous les roulements SKF et les raccords hydrauliques de ma caisse d'aller leur montrer le résultat final, c'est le moment ! Il fait trop beau pour redémonter les collecteurs pour l'instant ...

Plaisir intense, de vrais pros de derrière les fagots, à qui on ne la fait pas, travaillant dans le lourd, l'hydraulique industrielle, les camions etc. ont quitté leur comptoir pour voir ma vieille bagnole. Un jeune arpète a ouvert des yeux grands comme des soucoupes (ou plutôt comme des assiettes à dessert) quand, de l'extérieur, j'ai tiré le démarreur une fraction de seconde pour démarrer le brol vert. Il croyait que cela n'avait pas démarré ! Comme j'ai réglé le ralenti très bas, on n'entend plus rien, la seule preuve qu'il tourne est de regarder le ventilo, et accessoirement ces foutues oscillations (mais je l'aurai !!) . Ils ont tous sorti leur APN, j'étais fier comme Artaban !

Même le gars qui gère les 10 000 références de raccords hydrauliques, et qui m'en a fait plusieurs, avait le sourire, pourtant pour l'étonner il faut se lever tôt (Martin sait de quoi je parle !!!) .

Cela fait plaisir quand même, plus qu'un commentaire lu sur le forum "les amateurs, feraient mieux de s'occuper de leur femme la nuit plutôt que d'essayer de bricoler" ... Je n'arrive pas à le retrouver ...

Bon, c'est pas tout ça, j'ai les raccords pour Julien, j'ai oublié son adresse à la maison, il faut que je fonce avant la fermeture de la poste ... . Je me gare en toute légalité dans le "terrain vague" à côté de chez nous ...

Les raccords, 12 au pas de 100, les rondelles et les banjos . Je récupère la boîte de la bobine Bosch haute puissance qui a déjà fait un aller-retour chez Christophe pour l'axe du 30DHT (il n'y a pas de petites économies ...) , j'emballe tout ça (j'emballe sec disait Guy Bedos) et je fonce à tombeau ouvert à la poste avant la fermeture . Ouf, juste à temps ! .

Cette bonne chose de faite, je me dis que je vais aller faire un petit coucou à Paul Grant, c'est à 100 m et c'est le beau-frère et le voisin direct de Guy Vanderveken, mon carrossier. Il est occupé, en l'attendant je fais quelques photos de sa petite collection :

Zut, les batteries de mon APN sont plates, vous ne verrez pas la suite !!!

 

Mardi 10 mai 2011

S'il y a bien un truc que je déteste dans la vie de tous les jours, c'est d'aller faire les courses au supermarché ! Mais c'est parfois indispensable ... Il faisait assez beau ce soir, et j'ai pris la voiture pour joindre le nécessaire à l'agréable ... Je n'arrive pas à me résoudre à redémonter le collecteur d'admission pour le faire ressouder, j'ai envie d'en profiter un peu !

Garée devant la porte le temps d'aller chercher les sacs oubliés (à 0.75 € le sac, il vaut mieux les réemployer !). La lavande devant la porte est jolie et sent bon, mais devient un peu envahissante ...

Sur le toit du supermarché, parmi toutes ces merveilleuses kleenex modernes ... .

Les courses sont faites, j'ouvre le "coffre" Bien pratique !

Martin n'habite pas loin, je passe lui faire un petit bonjour, mais je le dérange en plein repas familial ... Un verre de rouge, quelques frites trempées dans une excellente mayonnaise maison, je dois rentrer, on m'attend à la maison. . Bonne soirée Martin ! (et son fameux garage qui a vu passer pour travaux mes 4 tractions (euh ... peut-être pas la BL39)

Vite décharger les courses, et la reglisser dans son écrin à côté ...

 

Vendredi 13 mai 2011

Cette fin d'après-midi, je vais au brico chercher quelques bricoles (!) pour la maison. Wow, un coupé XK120 garé le long du trottoir, impossible de ne pas s'arrêter !!!

Oubliant que j'ai mon Canon par terre derrière le siège, je commence à mitrailler avec mon téléphone :

Puis je continue avec l'APN plus sérieux :

.

Incroyable, un collectionneur qui a aussi une merveilleuse Delahaye dont un des 6 cylindres lui pose un petit problème ... . Nous sympathisons , et je mitraille sa voiture . Il y a vraiment un cylindre qui ne donne pas, son ami débranche à tour de rôle toutes les bougies . Sacré moulin ! Autre chose qu'un pré-perfo ... . Carrosserie Chapron . Ils pensent que c'est le 1 qui est naze, j'ai plutôt l'impression que c'est le 4 ...

Qu'est ce que c'est beau une XK120 !!! . Et une Delahaye n'est pas mal non plus ! .

Ils vont faire un petit essai sur route et sur 5 cylindres jusque chez un ami, et me proposent de les accompagner. Cela ne se refuse pas ! Convoi à trois voitures, avec la Jag "moderne" . L'ami n'est pas là, dommage ... . Ma petite traction a l'air bien menue à côté de ce char d'assaut ! . On se dit au revoir, chacun part de son côté et je vais faire mes courses ...

 

Mercredi 18 mai 2011

Petites courses en cette fin d'après-midi, mais zut, A.P.I est déjà fermé, je voulais acheter de l'huile pour faire la vidange des 500 Km ... Tant pis, ce sera pour demain, je rentre par le parc de Woluwé faire quelques photos... à contrejour ! Et sans contrejour :

Re-zut, on est en panne de cigarettes ce soir, je ressors avec la vieille, comme cela je ne perds pas ma place dans la rue avec la Xantia ... . Un charmant monsieur est subjugué par la voiture garée devant le night-shop. Devant tellement d'enthousiasme, je lui propose de faire le tour du bloc ... On s'échange nos adresses mail et ... tu t'appelles Van Goolen me demande-t-il ? Ben oui et toi ? Moi aussi ! C'est un cousin de Malines dont j'ignorais l'existence !

La vie est bien étrange parfois ...

Samedi 21 mai 2011

Il fait toujours beau et chaud ce samedi. Mais j'ai reçu ce matin une bien mauvaise nouvelle de Christoph, il ne viendra pas à Bxl mardi ! Zut !!! Pas le moral, et bien que la direction non assistée (!) fait un peu mal quand on s'est bêtement pété une côte en bricolant dans la maison j'ai envie de rouler ...

Je décide d'aller au lac de Genval, difficle à atteindre depuis Bxl en évitant l'autoroute, mais en cherchant bien il y a moyen, et on trouve même des bâtiments bien étranges ... .

J'arrive enfin dans ce pays totalement surréaliste où les inscriptions sont "bilingues" sur des panneaux blancs pour les francophones, et jaune et noir pour les neerlandophones ! C'est quand la prochaine navette pour la planète Mars ?

C'est l'endroit le plus friqué de Belgique (en dehors de Knokke-le Zoute bien sûr) , mais c'est joli, et cela me fait des Km en plus. Là bas, les minables se déplacent en Audi bourrées de Led, et les sous-minables en Mercedes. Sinon, c'est Ferrari, Aston Martin et Jaguar pour les plus démunis.

Je trouve "miraculeusement" une place le long du lac , et m'installe à une terrasse pour boire un ros ... non, chuut, un Coca !

Un bac bizarre passe : ...

Au moment où je me garais, un couple de vieux bedonnants (mais probablement bien plus jeunes que moi) garait une grosse bagnole, je pense que c'était une Porsche Panamera.

Je me prélasse au soleil en sirotant mon ros.. non, mon Coca, et je les entends parler derrière moi, en anglais, de la voiture.

Subitement, le bonhomme vient s'asseoir à ma table (je ne l'ai pas invité pourtant). "Ma femme adore votre voiture, je voudrais lui faire un cadeau (il a du mérite quand on voit cette grosse vache aux cheveux mauves), je vous l'achète" me dit-il avec un fort accent. Merde, j'étais si bien occupé à prendre un coup de soleil sur le nez ! Euh, bon, vous êtes gentil, mais elle n'est pas à vendre, lui réponds-je. "Je vous en offre 20 000 €". Bon, à votre santé, mais je vous dis qu'elle n'est pas à vendre lui rétorque-je. "Tout est à vendre, il suffit d'y mettre le prix" m'affirme-t-il. "50 000 ?..." Je continue à soigner mon coup de soleil... "100 000 ? " . Il commence vraiment à m'emmerder. " 150 000 ? 200 000 ?" . Je me dis qu'il va devoir vendre bientôt sa Panamera cet imbécile, j'arrive à attraper la serveuse, je paye mon ros ... euh non, mon Coca qui n'était même pas terminé, et je m'enfuis, pas moyen d'avoir la paix dans ce pays !

J'essaye malgré tout de faire un discret tour du lac sans me faire remarquer .

Je retrouve les petites routes à travers les bois , passe par Overijse , et rentre dare dare la remettre dans son garage à l'abri des cons ...

 

Lundi 23 mai 2011

Je me dis parfois que les petites anecdotes qui m'arrivent pour l'instant peuvent sembler assez incroyables, et franchement on pourrait me soupçonner de fabuler ! Et pourtant, c'est absolument vrai, et c'est pour cela que je ne me déplace plus sans mon EOS 400D en bandoulière !!!

Donc après une journée studieuse à la maison (les étudiants n'ont qu'à bien se tenir pour les examens...) , je pars chercher 5l de 20-50 (elle sera fraîche Fred, je l'ai déjà mise au frigo) chez mon nouveau fournisseur préféré, en cab bien sûr. Je me gare dans leur entrée (bien pratique), ils lâchent tous leur comptoir pour admirer la bobine Bosch 6V haute puissance qu'ils m'ont fournie en 2H (je recommande formellement ce bidule à tout les tractionnistes, ça marche extraordinairement bien, conseil aux 6 voltistes, oubliez toutes les autres !) .

Arrive le patron du garage Citroën d'à côté, qui me dit " Ah , j'ai la même ... Si vous pouvez repasser dans 3/4 d'heure " ... Non, ça devient du délire ! Je pars m'acheter un sandwich, et à 18h je suis de retour ...

Enorme garage, on va tout au fond, il ouvre une sorte de trappe dans le sol, escalier non sécurisé, et voilà : !!!

C'est une réplique Lecoq, (avec le petit coq sur la housse de roue de secours) sur une base post 52, elle ne trompera personne mais il faut reconnaitre qu'elle est très bien réalisée celle-là. Je commence à mitrailler avec son autorisation. Moteur D (mais là je ne suis pas autorisé à critiquer, j'ai commis les mêmes égarements !!!) .

Bon, sous le capot, je trouve cela un peu confus ... Et on voit bien le maître cylindre dans le jambonneau, no comment ...

Mais la peinture est absolument incroyable et me fout des complexes !!! Je commence d'ailleurs à faire des essais de "poli-lustré" (!) sur ma carrosserie, je vais aller chercher du 2000 et du savon demain !

La sellerie est très belle aussi, et étonnament patinée ... . Je pense que l'armature de capote est d'origine ... .

Excusez-moi Mr André Lecoq, mais le dossier de spider n'est pas correct: , trop haut et boudiné, alors qu'il doit être lisse.

Le cadre de pare-brise est aussi loupé, il est rectiligne. Et la calandre est chromée ... Mais enfin, elle est très belle ... . Et la teinte "prune" est extraordinaire ... .

Mais dans cette "cave" il y a d'autres vraies merveilles : ...

Et la petite collection du papa ... ...

On remonte au rez-de-chaussée, il y a encore une jolie petite voiture à l'entretien : .

Les bagnoles se sont accumulées derrière la mienne dans l'entrée, je me pousse en-dessous d'une Xantia pour faire de la place en espérant que le pont ne va pas céder, et je rentre terminer mes courses ... Au menu ce soir, melon-jambon au porto !

S'il n'y avait pas les photos, vous ne m'auriez jamais cru !!!

Le rodage n'est pas terminé, loin de là, l'embrayage montre des signes de patinage, mais le boulot de cette fin d'année académique ne me laisse plus le temps de m'occuper de la voiture ... Les travaux reprendront début juillet, c'est ici ...

 

Historique de la page

 

Nombre de visiteurs :

Retour