"Nouveau" moteur-boîte (juillet 2008)

 

 

Quand j'ai restauré la voiture entre 89 et 93, ne possédant plus la mécanique d'origine, je fus amené à remonter un moteur quasi neuf en ma possession, mais beaucoup plus récent. En 2002, pour me faire plaisir, je remplaçai la culasse perfo par une D, adaptée pour l'essence sans plomb. Ce moteur est très performant et très puissant et me donne toute satisfaction, mais depuis le début je pensais le remplacer par une mécanique d'origine 1938.

L'occasion m'en fut donnée récemment, lorsque, cherchant une dynamo avec régulateur dessus pour pallier la défaillance de celle montée sur la voiture, je découvris sur Ebay une annonce pour une épave de 1938, en fait toute la mécanique, moteur, boîte, dynamo, démarreur, train avant et arrière. Je l'achetai immédiatement .

Quel ne fut pas mon plaisir de découvrir ensuite par le conservatoire Citroën que cette voiture était sortie de chaîne le 31 mai 1938, alors que mon cab est sorti le 25 mai 1938. Les N°s de coques indiquant la date de production ( sortie de chaîne, véhicule disponible à la vente) sont distants de 1200 unités. Les N°s de série, apposés lors de la vente effective, sont quant à eux distants de seulement 327 unités ... Le moteur porte la date de fonderie du 16 5 38, la boîte 18 5 38 et la culasse 18 5 ... C'est pas formidable ça ?

Et c'est ce qui m'a motivé pour entreprendre ce défi insensé, car j'aurais bien entendu pu trouver une mécanique 38 en bien meilleur état, mais probablement pas aussi proche de la voiture chronologiquement ...

 

 

La récupération

La restauration

Départ de la mécanique du cab

 

 

Nombre de visiteurs :

Retour