Départ de la mécanique en place depuis 1993 ...

 

 

Comme je n'ai (plus) qu'une seule traction, rien ne sert de conserver la mécanique actuellement dans le cab, puisque je vais la remplacer par celle de 1938. Je me sépare donc l'ensemble qui a tourné dans le cab depuis 1993 ...

Le bloc-moteur est d'origine ID19P. Je l'ai acheté vers 1985, au garage Tennstedt à Enghien. Il provient d'une ID accidentée peu après son achat, et était toujours en rodage. Il doit totaliser moins de 10 000 Km aujourd'hui. Il est semblable aux 11D, excepté l'ouverture dans le bloc pour la pompe HP, qui est condamnée par une plaque d'alu invisible derrière la plaque de la pompe à essence. L'arbre d'entraînement spécifique de la poulie a été adaptée dans le carter d'embrayage.

La culasse 11D a été achetée en 2002 et totalement rénovée, nouveaux guides, soupapes, axe de culbuteurs, tuyau d'eau et 8 sièges "sans plomb". La pompe à eau a également été rénovée.

La boîte de vitesse provient d'un motoculteur sur lequel une boîte neuve avait été adaptée, elle a très peu fonctionné, seul l'arbre primaire sectionné à l'extrémité (pour les besoins du motoculteur) a été remplacé. Elle fonctionne parfaitement et silencieusement. Le mécanisme d'embrayage ainsi que le disque sont neufs.

 

 

Mardi 06 juillet 2010

Dépose de la mécanique aujourd'hui ... Je l'ai fait tourner une dernière fois hier soir, d'abord avec le 30DHT, et ensuite avec le 32PBIC qui restera dessus ...

On attaque donc le démontage avec Martin, après avoir été chercher une chèvre dans la "grange" de son ami Michel, qui abrite quelques Alfa, outre la belle Giuletta de Martin ... ...

On se met au boulot, Martin démonte la carrosserie, et moi les périphériques : Pour ne pas risquer d'endommager les ailes, nous allons les porter dans le deuxième garage : , les capots et la calandre suivront le même chemin dès demain ...

Ca commence à se dégager : .

Mais évidemment, pas moyen, comme d'habitude, de désaccoupler les transmissions ... Les 4 vis des plateaux en sortie de boîte sont solidement serties, et il est impossible de les reculer pour gagner quelques mm... J'ai l'habitude, et je débranche en général une rotule supérieure, la gauche cette fois-ci puisque je dois de toute façon remplacer le soufflet en cuir qui est décollé depuis pas mal d'années ... Oui mais voilà, pas moyen de remettre la main sur l'indispensable arrache 1850-T !!! J'ai dû le prêter il y a longtemps, et il n'est jamais revenu ! Je vais essayer d'en emprunter un, ou bien je l'achèterai, en tout cas tout était prêt pour la dépose du moteur, et nous terminons cette journée par un barbecue chez Martin, un peu frustrés quand même ...

 

Mercredi 7 juillet 2010

Martin a retrouvé (!) SON outil 1850-T !!! Avec cela, aucun problème pour retirer proprement la rotule supérieure : , et, seul, je sors le moteur sans difficulté : .

Voilà, c'est fait, il n'y a plus qu'à nettoyer, emballer et livrer !!! A très bientôt Yann ...

 

7 juillet 2010 21 h

 

Donc début de nettoyage, remontage de la dynamo et de la plaque du 32PBIC, je soigne ça aux petits oignons ...

 

Mais le vert ne me plaît plus ... Yann, je le repeins ? !!!!!!

 

Mardi 20 juillet 2010

Le moteur est solidement harnaché dans la Xantia, nous partons demain le livrer dans le sud de la France ...

 

Jeudi 22 juillet 2010

Nous sommes arrivés chez Yann en milieu d'après-midi, il vient nous accueillir à l'entrée de son village . Nous découvrons ses tractions, celle sur laquelle nous allons procéder à la greffe est partiellement démontée ... Il ne faudra pas traîner si nous voulons qu'elle soit prête dimanche pour le pique-nique à Navacelles . On démonte la chèvre pour la sortir du garage, il faut remettre de l'huile dedans et Yann s'en prend plein le ... T-shirt ! On sort le moteur de la Xantia . Jacques vient surveiller nos travaux ... .

 

Vendredi 23 juillet 2010

Midi, on attaque le démontage de l'ancien moteur "rincé". Appoline s'occupe du reportage, et moi j'ai pris la position la plus confortable, peinardement allongé !: Quelques difficultés avec les écrous des transmissions sur la boîte, bien serrés et surtout très ... arrondis ! C'est comme cela qu'on peut perdre pas mal de temps !!! . Il va bientôt sortir, mais avec la pause repas bien prolongée sur l'agréable terrasse, il est déjà 17h !!! Et c'est dehors ! .

Le choc des générations :

Yann souhaite, avant de procéder au remontage, réparer son moteur d'essuie-glace . Nous allons donc continuer cela en "nocturne", il faut que cela tourne demain !

 

Samedi 24 juillet 2010

Nous reprenons les travaux vers 13h, après une courte nuit et un bon repas ...

.

Il est 17h, il a évidemment démarré au 1/8è de tour, il ne reste qu'à remonter la calandre et le capot, mission accomplie !

Il fera Navacelles demain 25 juillet 2010, mais un petit(!!!!!!) conseil : quand vous placez un moteur provenant d'une légère sur une normale dont les support latéraux sont différents, surtout à gauche, n'oubliez pas de remettre les deux vis inférieures TH de 8x20 (réf 665-S) de l'ancien petit support gauche, car ces filetages dans le bloc débouchent à l'intérieur , et l'huile prend un malin plaisir à sortir discrètement (et abondamment) par là ...

 

Nombre de visiteurs

Retour