Remplacement de la culasse perfo par une 11D (février 2002)

(Remise en forme de ce texte en mars 2018)

Lors de la restauration du cab en 1993, j'avais fait refaire la culasse perfo du moteur "provisoire" par un pseudo atelier de mécanique bruxellois dont je préfère taire le nom (ils m'avaient menacé d'un procès en lisant ce texte à l'époque, ils ont fait faillite depuis, bon débarras !)... Après deux ou trois retours en atelier, (massacre des soupapes à la disqueuse pour les faire rentrer dans les guides mal alésés, rectification douteuse entre autres joyeusetés), et bien que l'étanchéité ne soit toujours pas très satisfaisante, je l'avais remontée, pour devoir changer le joint de culasse deux mois plus tard.

Jusqu'à 2002 je n'avais jamais été très content du ralenti, les compressions variaient de 6 bars à 7,5 bars, et je décidai d'acquérir une nouvelle culasse et de la faire transformer pour la sans plomb (inutile, mais à l'époque je l'ignorais). Je me suis donc rendu chez Dépanoto où j'ai acheté une culasse 11D "pour voir", le moteur n'étant de toute façon pas conforme au millésime de la voiture, ce qui fut corrigé ensuite. Pas facile d'en trouver une complète en bon état, je l'ai eue finalement en pièces détachées. Je l'ai ensuite portée dans un excellent (celui-là) atelier qui a malheureusement fermé ses portes depuis, où elle fut entièrement sablée, décapée, rectifiée, guides changés, sièges neufs rapportés.

De retour de l'atelier de mécanique, remontage des soupapes :

J'achetai aussi un Solex 32PBIC neuf (made in India ?), j'eu de la chance car il ne me posa jamais aucun problème :

Et pour faire bonne mesure, un distributeur Ducellier M48 neuf, le SEV initialement monté étant assez usé :

Le changement de culasse perfo => D sans déposer le moteur ne posa qu'un seul problème : il fallu démonter la butée arrière sur coque afin de pousser le moteur vers la droite pour rebrancher la nouvelle tuyauterie d'arrivée d'huile coincée entre le bloc et la coque :

J'avais repeint la culasse en noir, alors pourquoi pas le cache culbuteur ?

Petite vue du garage loué à l'époque :

Montage du nouveau carbu : et démarrage instantané, l'huile arrive bien sur les culbuteurs

Fin du remontage, avec une (subtile ?) adaptation du cache culbuteur perfo sur une culasse D :

Il ne reste qu'à reposer les capots, et à aller faire un essai sur route ...

La voiture a roulé avec ce moteur "bitza" jusqu'en 2010, lorsque je le cédai à l'ami Yann pour une promenade à Navacelles. Et depuis 2011, elle roule enfin avec une mécanique conforme, mais c'est une aute histoire ...

Retour

 

Nombre de visiteurs :