Balades 2013

 

04/04/2013 06/07/2013 07/07/2013 14/07/2013 01/08/13 23/08/13 31/08/13

Jeudi 04 avril 2013

Ce n'est pas du tout une balade, mais c'est quand même la première sortie du tracab cette année ! J'ai en effet dû l'extraire du garage où elle sommeillait paisiblement depuis septembre 2012, afin de rentrer le moteur C3 5HP (fraîchement revenu d'Italie) d'André ...

. Et dans la caisse, il y avait quelques surprises : des chevrons plats venant d'être estampés (avis aux amateurs) : , et des calibreurs d'air réglables pour carbus 30DHT (idem) : .

En attendant André, j'avais commencé à nettoyer la voiture (je ne l'avais plus fait depuis le retour de Millevache en août 2011 !!!), mais ma peau de chamois est sale et déchirée, et c'est pire que bien. Avant de m'occuper de ce moteur 1924, j'entreprends un bref nettoyage de la voiture à l'eau claire et avec une peau neuve, ce n'est pas encore parfait (je dois lustrer la carrosserie et faire repeindre les capots ...), mais c'est déjà moins moche : .

Un petit coup sur la mécanique : , et je place aussi un beau bidon Yacco offert par André, il remplace avantageusement mon bidon Shell : .

Demain nettoyage du carbu, j'ai l'impression que le gicleur principal est encrassé ...

 

Samedi 6 juillet 2013

Petit mail de Martin ce matin : "A part ça tout va bien ? Une petite sortie par ce beau temps ?". Ca tombe bien, j'avais eu la même idée. Nous envisageons d'abord d'aller rendre visite à Georges "Brusseleir" à Mollem (ouest de Bruxelles), mais il paraît qu'il y a des travaux et des déviations vers chez lui, et nous décidons de partir en direction de Villers-la-ville ...

Petit arrêt rafraîchissement au Moulin de Villers, très joli restaurant-brasserie à côté des ruines de l'abbaye :

Martin me propose ensuite de nous rendre à Auvelais. "Tu verras, il y a une jolie place avec une église et des terrasses tout autour, on pourra garer la voiture et prendre un pot au calme" ... Il ne savait pas qu'il y avait une concentration d'Harley Davidson, de Coccinelles et de vieilles américaines, le tout agrémenté d'un "orchestre" tonitruant : !

On trouve néanmoins et par miracle une petite place pour garer la voiture et, une fois n'est pas coutume, elle passe assez inaperçue, le public présent étant plus intéressé par le tuning, les chromes, les tatouages, le bruit et la bière ...

Tout ça n'est pas vraiment ma tasse de thé, mais je prends néanmoins quelques photos souvenirs :

Celle-là ne doit pas aimer les casses-vitesse, ni même les brindilles sur la route !

Une de Soto : Une je ne sais pas quoi ... : Une Camaro : Une T-bird ? : Une Chevrolet : Et des Harley ...

Nous prenons le chemin du retour par Waterloo, Genval ... J'avais acheté un support à ventouse pour mon smartphone, mais il n'est pas assez rigide et l'image tremble trop (et en plus il s'est cassé !). Martin prend donc quelques prises de vue "à la main" (vidéo) :

 

Dimanche 7 juillet 2013

Alain "11al", qui n'était pas disponible hier (et Martin aujourd'hui ...), m'invite à manger un petit bout chez lui avant d'aller se promener. Après une délicieuse cassolette de poisson, nous partons :

, nous passons par Zaventem puis nous prenons la direction de Louvain par l'ancienne route : .

Alain qui connaît bien Louvain, y ayant fait ses études de pharmacie, m'emmène découvrir le grand béguinage de Louvain que je n'avais jamais visité. Nous trouvons à nous garer juste en face :

C'est très joli et très calme (interdit aux voitures), et les maisons des béguines ont été transformées en logements pour étudiants.

Nous prenons un dernier verre dans le centre

Retour vers nos pénates bruxelloises en passant par Tervueren, nous nous arrêtons un instant pour nous dire au revoir, Alain rentre à Boitsfort (dans la rue où habita Franquin jusqu'à son décès, et où une maison inspira Hergé pour la demeure du professeur Bergamotte dans les sept boules de cristal), et moi à Woluwé Saint Lambert (où habita Hergé jusqu'à son décès) ...

J'ai tenté de filmer en conduisant, ce n'est pas évident. Smartphone calé sur le volant, ça bouge trop, et tenu à une main c'est ... dangereux ! Il faut que je trouve un support solide et bien rigide à coller sur le pare-brise (vidéo) ...

Petites vues de la voiture avant de la rentrer dans le garage, la couroie siffle un peu, à part cela tout va bien, le moteur tire toujours du tonnerre ! (vidéo)

 

Dimanche 14 juillet 2013

Petite promenade avec la Giulietta spider 1962 de Martin ... une ravissante voiture, et qui fonctionne parfaitement bien, un vrai régal !

Elle a exactement l'âge du tracab lorsque je l'ai acheté en 1989 ...

Martin connaît une terrasse bien calme près de Chaumont-Gistoux . Et il ne s'est pas aperçu de la cocasserie de la photo !

Une petite soeur vient se garer près de l'aînée, mais le conducteur n'y a même pas jeté un oeil ...

Il existe aussi de petites routes très calmes en Belgique : .

Nous rentrerons par les chemins des écoliers, non sans acheter une délicieuse tarte au sucre, spécialité de la région, dans une patisserie très réputée qui a vu passer bien des célébrités, même Bocuse :

 

Jeudi 1er août 2013

Sylvie, la cousine parisienne d'Appoline, est de passage pour quelques jours à Bruxelles. Il fait beau, très chaud (35°), et nous décidons d'aller nous promener en tracab.

Sylvie est au début un peu inquiète dans le spider, dans cette voiture sans ceinture de sécurité, sans airbag, sans freinage assisté, sans direction assistée, sans boîte automatique etc, elle est plus à l'aise dans sa Peugeot 4008 parisienne (qui est restée à Paris). Elle tente de nous faire plutôt prendre la Xantia, mais nous résistons vaillamment, ce sera tracab ou rien !

Je pensais d'abord aller leur faire visiter le grand béguinage de Louvain que Alain "11al" m'avait fait découvrir le mois passé, mais il fait vraiment trop chaud pour aller en ville, et de plus Louvain est en travaux et je crains de me perdre ...

Ce serait beaucoup plus agréable de se promener sur les petites routes du Brabant wallon, et nous prenons le chemin des écoliers en faisant de multiples détours par de jolis villages pour nous rendre au Lac de Genval (où nous sommes des habitués !).

En attendans qu'une place en terrasse se libère, nous prenons l'apéro sous la véranda ouverte, et Appo prend sa première photo avec le tout nouveau Canon EOS 700D : . Il fait nettement plus agréable ici qu'en ville !

Choix du repas : Les cousines Ivoiro-belgo-française (!) :

Après le repas, nous reprenons les petites routes pour nous rendre à Chaumont-Gistoux nous rafraîchir à la terrasse que m'avait fait découvrir Martin il y a 15 jours : .

La passage par la patisserie de tartes de Chaumont-Gistoux est bien sûr incontournable : .

Un "flou artistique" (je découvre l'appareil) totalement involontaire, mais finalement pas si moche que cela :

Sur la route du retour, le soleil déclinant dans un sous-bois donne une jolie lumière, je m'arrête pour prendre des photos et demande à Appoline de m'allumer une cigarette avant de repartir (pas facile en roulant quand on a oublié son Zippo), cela donne un bel effet : mais c'est encore mieux sans les horribles mais obligatoires loupiottes "cachées" sous le pare-choc !

Encore 250 Km en plus dans les pneus, et Sylvie n'a maintenant plus peur de tracab !

 

Vendredi 23 août 2013

Plus roulé depuis Amiens , il fait beau et les travaux de la maison attendront !

Il n'y a pas énormément de choix de promenade, et sortir de Bxl me fait toujours l'effet de devoir m'extirper d'un tonneau gluant, surtout un vendredi : tout le monde a hâte de profiter de sa terrasse et son barbecue, et on ne se fait pas de cadeau sur la route, surtout vis-à-vis de ce truc bizarre et inconnu pour 99% des conducteurs de ch... aseptisées qui semblent penser qu'il s'agit d'un gadget actuel trouvé sur Ebay et ne mérite que de l'agressivité ... Je ne peux pas leur en vouloir bien sûr, mais aujourd'hui les gestes de sympathie sont inexistants, par contre les dépassements au mépris des lignes blanches, alors que je roulais déjà au-dessus de la vitesse autorisée ont été légion. Sans parler d'un camion qui a trouvé rigolo de me coller au pare-choc alors qu'il y a avait une file de bagnoles indépassables devant moi ... Je me suis demandé quelle serait la tête de son assureur s'il devait me bousiller l'arrière de ma voiture ... Mais on va rester cool, et j'arrive en brabant wallon, direction Wavre, la circulation devient plus fluide, et je m'arrête pour contempler enfin un paysage champêtre ...

De Wavre, je prends vers Grez-Doiceau, mais tout a changé, je me perds et me retrouve sur une petite route inconnue et ravissante, ici au cimetière St Martin : .

Je ne fais pas beaucoup de photos, le but de la promenade est simplement de rouler en profitant du ronron de la voiture, du paysage et du soleil qui me chauffe la calvitie ... Je me retrouve finalement après beaucoup de route à travers champs à Perwez, une jolie place et une terrasse, c'est le moment de faire une pause ... avec ma carte Michelin, mon Zippo (et mes cloppes) et un Chardonnay bien frais ...

Je commence à avoir un petit creux, il y a une sympathique petite place à Jodoigne, on s'y croirait presque en France, je vais passer par là ...

Je rentre par de petites rues pavées pour admirer l'Eglise St Médard du XIIè:

Je découvre avec plaisir un restaurant que je ne connaissais pas sur la place du marché, dominée par la chapelle Notre Dame et son clocher tors :

Je recommande, bon, sympa et pas cher : L'imprévu, si jamais vous passez par là ...

Il faut penser à rentrer, j'emprunterai encore les plus petites routes possible pour profiter du soleil couchant et de la voiture ... ...

 

Samedi 31 août 2013

Cela commence à peu près toujours de la même façon :

Le 28/08/2013 19:26, Martin Frognier a écrit :

Salut Gérard,

En surfant ça et là je vois qu’il y a ce samedi un rassemblement citroën à Nessonvaux à l’usine Imperia, tu y vas ?

Pour ma part, je vais ce dimanche pas très loin de là, à Chaudfontaine pour un meeting voitures italiennes... je combinerais bien les 2

Bises

Martin

Ben oui évidemment, cela ne se refuse pas ! ... Nous nous voyons vendredi soir pour "désorganiser" soigneusement (!) cela devant une "mousse d'avocats et boursin sur concombres et grandes crevettes" façon Josiane, suivie d'un rosbif gratin dauphinois façon gégé, et nous décidons de partir samedi vers 8h ...

Comme j'apprécie toujours de me laisser conduire par Martin, tractionniste émérite (même s'il nous fait des infidélités avec sa Giulietta, il faudrait d'ailleurs absolument lui retrouver une belle trac d'avant-guerre ), je lui passe les clés en me disant que je vais terminer ma nuit peinard sur le siège passager ...

Un peu d'essence dans le réservoir : et on part par cette sinistre et interminable autoroute de Liège ...

Rien à voir devant : ni derrière ... , mais on avance ! Par contre, difficile de dormir dans cette bagnole, il faut vraiment que je lui trouve un toit ...

Petit arrêt sur l'autoroute, il fait toujours gris et moche, mais au moins il ne pleut pas ... , et on arrive sur Liège, il fait un temps bien belge pour un 30 août !

Comme nous sommes vraiment très désorganisés, nous ne savons pas vraiment où l'on va (à Nessonvaux d'accord, mais encore ?), ni dans quel contexte ... Nous ne nous sommes pas inscrits, mais on verra bien ! Martin colle un truc abominable sur le Tdb de la voiture ...

, ce qui va nous permettre de faire 3 (ou 4 ?) fois la route Trooz- Nessonvaux .

Tout est désert, il semble pourtant bien que ce soient les anciennes usines Imperia, avec la "piste" sur le toit, mais où sont les Citroënistes ? Nous commençons à penser que nous nous sommes trompés de jour, de mois ou même peut-être d'année, si pas de siècle ...

Au hasard de nos aller-retours, nous croisons finalement deux tracs, grands "pouet pouet" pour essayer de leur faire comprendre que nous sommes complètement perdus sur la planète Mars, mais elles poursuivent imperturbablement leur chemin ... Demi-tour, où sont-elles passées dans ce bled ? Je commence à me lasser, et on s'arrête dans un petit bar avec une terrasse au bord de la route ... Et heureusement, une C4 s'arrête aussi, presque aussi perdue que nous. Ouf, petites photos de leur plan, on est sauvés !

Nous n'étions pas très loin du lieu de rendez-vous, un petit musée Impéria, et nous comprenons (enfin !) qu'il s'agit d'un rassemblement du CBAC (Club Belge des Anciennes Citroën). Chouette, l'occasion de revoir de vieux amis ... et de bien belles tractions "Forest"

La voiture d'Henri, une 49 je crois, avec sa géniale couleur anthracite métallisée ("gris smoked" ?) :

Bonjour Daniel , bonjour Henri ! .

Dehors, un sympathique cerbère veille sur les voitures, il paraît que c'est préférable, même là !!!

Visite guidée du petit musée ...

Celle-ci n'est pas une Imperia, mais une Singer ...

Eric nous rejoint avec sa célèbre et infatiguable Rosalie : , peu d'années d'écart, mais déjà quel changement avec une C4 !

Martin, serais-tu sceptique sur la cuisson des brochettes ?

Au programme de l'après-midi, un fléché de 50 km par de jolies petites routes jusqu'à Harzé, où la "troupe" du CBAC passera la nuit à l'hôtel. .

Il paraît qu'il y avait de sérieuses côtes et même un "col", mais comme je ne poussais pas sur la pédale de piano je ne m'en suis pas aperçu, Martin non plus je crois, par contre le cycliste ...

Nous arrivons à l'hôtel fin d'étape d'aujourd'hui, ignorant si nous sommes en avance ou en retard puisqu'il n'y avait plus personne ni devant ni derrière (nous sommes partis en ballon pendant 2 km ...). Bon, apparemment en avance, mais par où sont passés les autres ?

A peine 40 ans séparent ces deux voitures ...

Il commence seulement à faire beau , enfin presque !

Il faut rentrer déjà, quelques km nous attendent, et cette fois-ci nous ne prendrons pas l'autoroute ... Mais Martin connaît des petites routes qu'il emprunte (me dit-il) pour rentrer de Francorchamps, un vrai plaisir ...

Arrêt à Huy pour se dégourdir les jambes et une surprise ...

Cette Giulietta cabriolet (si elle est authentique) serait rarissime ...

Rivière ou égouts sous les maisons ...

Martin découvre mon vieux "pedal-block" pas évident à débloquer, même quand on a la clé !...

 

Et nous rentrons par les chemins des écoliers le long de la Meuse ...

Oui, je nettoierai le pare brise la prochaine fois ...

Une petite video, où l'on voit que Martin conduit le cab comme sa Giulietta, et qu'il n'est pas toujours facile de rentrer dans le garage en marche arrière quand des "véhicules modernes" encombrent la rue ... J'aime bien le son du moteur, et pourtant c'est bien un pur pré-perfo traction ...

Et oui Martin, je vais m'occuper des freins arrière, cette semaine même si j'y pense !

 

 


Retour

 

Nombre de visiteurs :