Réparation et remplacement du sélecteur de vitesses 1938

 

10/03/15 05/04/15 27/12/15 22/01/16 27/01/16 31/01/16

 

Mardi 10 mars 2015

En octobre 2011, l'ami Nils m'avait signalé que mon sélecteur de vitesse (boîtier, encadrement et queue de vache) était antérieur à 1938 (probablement 1935 ou 36). Nous avions donc convenu d'un échange, il m'avait fourni un ensemble 1938 et je lui passerais mon mécanisme antérieur. Oui mais ... un ressort du mécanisme 38 était cassé. J'avais donc acheté un ressort en refabrication de m..., beaucoup trop faible. Le mécanisme une fois posé sur la voiture faisait une belle salade de vitesses, et j'avais finalement remplacé uniquement l'encadrement ovale, gardant le boîtier et la queue de vache 35-36 sur la voiture, voir ici ...

 

(EDIT 10/06/17 : Après analyse attentive des catalogues des pièces détachées 1939 (pas facile parce que le texte n'est pas classé par N° de pièces !) ainsi que le 1950, je dois mettre un bémol quant à mes critiques au sujet des lames-ressorts de refabrication. En effet en 1939 sont mentionnées deux références de lame : 515541 (lame flexible de 12/10) , et 515891 (lame flexible de 6/10). En 1950 n'est plus mentionnée que la 515891. Les refabrications correspondent donc à des 515891, mais il n'empêche que celle que j'avais achetée en avril 2012 n'avait pas une forme très correcte et nécessitait d'être rectifiée ...)

Cela fait maintenant 3 ans que ce problème est en attente, et il est plus que temps de s'en occuper, afin de pouvoir remettre le boîtier 35-36 à Nils ! En plus du problème de ressort, le boîtier 38 est complètement usé dans le H au niveau du passage 1ère - 2è, je redémonte donc le tout afin d'envoyer le boîtier à Michel qui va le recharger. Quelques photos du démontage pour être sûr de remonter cela correctement dans quelque temps ...

 

Je remonte provisoirement les bielettes, la queue de vache, la rotule, l'axe et les rondelles ensemble afin de ne rien perdre ... Je vais néanmoins probablement faire rechromer la queue de vache .

On distingue bien ce ressort de refabrication de clown incompétent, qui n'a pas la bonne épaisseur, la bonne raideur ni même la bonne forme. Au diable les refabrications ridicules, Michel va m'en refaire un dans les règles de l'art !

Et l'usure très prononcée du H, c'est là qu'il faudra recharger :

 

Dimanche 5 avril 2015

Michel a bien travaillé, comme toujours ... Dérivetage de la grille en H du sélecteur, recharge, remontage, voici donc un boîtier de sélecteur 1938 neuf !

 

Ensuite fabrication de nouveaux ressorts. Je lui ai envoyé le ressort d'origine cassé comme modèle (en haut sur la photo), afin d'en refaire des exemplaires conformes en 1.2 mm d'épaisseur (référence 515 541 avant-guerre), pas comme ces m... de refabrication en 0,6 mm d'épaisseur (référence 515 891 après-guerre), et dont la forme n'est qu'une lointaine évocation de l'origine (en bas sur la photo, acier clair et mou) !

Usinage du profil dans de l'acier à ressort de 1,3 mm

Fabrication d'un gabarit pour le pliage : , centrage sur le gabarit : et pliage : . Contrôle : .

Michel va ensuite retremper l'acier bien sûr, et j'attends avec impatience le colis ...

 

Dimanche 27 décembre 2015

J'ai honte ... Plus de 6 mois que j'ai reçu les pièces, et j'ai laissé le "chantier" à l'arrêt. Mais Nils attends le sélecteur 35-36 depuis ... plus de quatre ans (je suppose qu'il en a un autre en attendant), il est temps de s'y remettre ...

Présentation des pièces : . Le boîtier rechargé : , les ressorts et les rivets :

Dérivetage du ressort en imitation acier ... , pose d'un nouveau ressort fabriqué par Michel (admirez les gouttes de sang, je suis parfois maladroit avec un marteau) : , et évidemment c'est là que cela se corse : l'acier utilisé par Michel pour les nouveaux rivets est trop dur pour les sertir à froid. Je vais donc faire une petite virée dans un Castorama du nord de la France pour racheter du gaz et de l'oxygène pour mon Oxypack 3000 (on ne trouve plus cela en Belgique) ..., et trouver (ou fabriquer) une bouterolle de la bonne taille afin de faire un travail correct. .

Je vais aussi faire rechromer la queue de vache ...

Patience Nils !

Vendredi 22 janvier 2016

J'ai donc racheté des bombonnes de gaz et d'oxygène pour mon oxypack 3000 (petit voyage au Castorama de Hellemmes -Lille- samedi passé...), et je peux me remettre au travail.

Mais nouveau problème : pas moyen de trouver une bouterolle pour sertir le rivet dans les quincailleries de Bruxelles, ils ignorent même l'existence de cet outil. On en trouve sur la toile pour moins de 2 €, mais le port coûte plus de 10 €, c'est idiot et je décide donc de me fabriquer une bouterolle "maison" avec un stub. . Forage prudent avec des mèches de diamètre croissant (5 => 8 mm), puis fignolage avec une fraise sphérique, et trempe à l'huile, 15 minutes de boulot :

J'attaque ensuite le sertissage : Chauffage du corps du rivet au rouge, puis quelques coups de masse sur la bouterolle, et c'est fait ...

A gauche le levier avec son ressort et son rivet d'origine, à droite le levier avec ses nouveaux ressort et rivet :

J'attends maintenant la queue de vache rechromée pour le 5 février (pourquoi ne l'ai-je pas portée plus tôt !) afin de terminer enfin la réfection de ce boîtier ...

 

Mercredi 27 janvier 2016

Bonne surprise : l'atelier de chromage (Robert Thomas, très sympathique à Molenbeek ... un des derniers à Bruxelles, les autres ayant déménagé en province pour cause de pollution probablement ...) m'a téléphoné hier pour me dire que la queue de vache était terminée. Un saut rapide ce matin, je récupère le bel objet purement 1938 : .

Et ce soir, remontage dans le boîtier. C'est toujours un peu délicat, je dois employer mes quatre mains, donc peu de photos. Un conseil : faire une marque sur la tranche de l'axe pour l'orientation du trou, afin de viser juste pour enfoncer la goupille au travers de la queue de vache, la rotule et l'axe :

Aucun jeu bien entendu avec la grille en H rechargée, il ne doit plus exister beaucoup de boîtier de sélecteur de vitesse de traction donnant une telle impression de neuf, j'ai hâte de le remonter dans la voiture et de rendre l'autre boîtier 36 à mon ami Nils ...

 

Dimanche 31 janvier 2016

Démontage du sélecteur 35-36, impossible sans retirer les capots et la batterie (c'est d'ailleurs précisé dans le DR ...). Contorsions assurées, petites mains recommandées !

C'est sorti, dernière comparaison des deux boîtiers, à gauche le 35-36, à droite le 38. Boîtier différent (emboutis, trous de fixation sur le bac à batterie, et surtout forme de la queue de vache) :

Quelques petites éraflures, faites le 3 avril 2012 lors de la première tentative de changement, et mal retouchées. C'est mieux ainsi :

Une des deux douilles fixant les leviers sur le boîtier. Il faut y enfiler une goupille, quasiment à l'aveugle sous le tableau de bord ou par l'orifice du coffre à batterie. Afin de repérer le trou, je fais une marque à la lime ...

Et c'est enfin en place, non sans mal : il faut glisser le boîtier sous le TdB, passer la queue de vache par l'orifice, revisser les 3 fixations du boîtier, rebrancher les leviers et goupiller, tout cela sans arracher le câblage électrique ...

La nouvelle queue de vache 38 est maintenant plus éloignée du commodo, et je ne risque plus d'accrocher ce dernier en changeant de vitesse ...


Retour

 

Nombre de visiteurs :