Lesquin 29 août 2010

 

(Si, pour l'une ou l'autre raison, quelqu'un souhaite que je supprime une ou des photos, envoyez-moi un courriel et je m'exécuterai immédiatement ...)

 

 

Ce dimanche, nous nous rendons, Martin et moi, à Lesquin pour la concentration de Citroën de 1919 à 1935 ... Nous enchaînerons par une petite séance de mécanique chez Pascal "Trac35" ... Voici quelques souvenirs, un peu dans le désordre pour l'exposition, au gré de nos allées et venues et de nos coups de coeur :

 

Il est temps d'aller chez Pascal faire un peu de mécanique :

Pascal essaie de semer ma Xantia avec sa découvrable 38 : , et nous arrivons chez lui : .

Le problème est de l'eau dans l'huile, de la mayonnaise particulièrement sous les culbuteurs arrières, et de la fumée blanche à l'échappement ... De plus, le moteur ne démarre plus depuis quelque temps.

Un premier diagnostic a été fait par un mécanicien, il s'agirait de la pastille de dessablage située sur le dessus de la culasse à l'arrière qui serait percée (j'en ai pris avec nous)... Mais en tapant au tournevis dessus, elle semble intacte ... De toute façon, il faut déculasser, et on s'y met. La vidange d'eau du bloc est bouchée comme d'habitude, il faudra la déboucher ultérieurement avec un outil pointu que nous n'avons pas ... . Et voilà le coupable, comme nous nous y attendions, le joint de culasse est mort à l'arrière : et le cylindre arrière est légèrement piqué . La culasse, par ailleurs, semble en bon état. Alors, va-t-on procéder à une révision/rectification complète de la culasse, ou remonter directement un nouveau joint ? Comme le moteur tournait fort bien avant ce problème, nous décidons finalement de remonter immédiatement. Si d'autres problèmes apparaissent, cela n'aura coûté qu'un joint de culasse et 3 heures de boulot ...

Le bloc n'ayant pu être vidangé de son eau, on nettoie soigneusement les filetages, les poussoirs de culbuteurs etc ... et Martin gratte soigneusement le haut des chemises et le plan de la culasse ... . Voici le nouveau joint, légèrement différent, il ne possède pas le passage d'eau à l'arrière ... mais cela a l'air courant sur les joints vendus actuellement (attention, le joint est à l'envers sur la photo, nous en étions au stade étonnement, on l'a remis "sertissures côté culasse" après !!!) : . On remonte, réglons le jeu aux soupapes et nous penchons sur le problème de démarrage. Calage correct du distributeur, réglage des vis platinées, on y est presque ... . On n'a rien oublié ? Un coup de démarreur, le moteur démarre instantanément, et se stabilise rapidement sur un bon ralenti ... et sans flash : .

Et comme d'habitude, cela se termine par un bon repas, merci Cathy et Pascal !

Home

Nombre de visiteurs :