Xantia Break 1.9 TD 1996

 

En avril 2004, je suis parti au Maroc, dans le cadre de mon boulot, étudier avec des étudiants de l'Institut d'architecture de Liège trois Kasbah dans le village de Ait Arbi dans la vallée du Dadès.

Appoline et moi avons été "adoptés" par deux familles , et nous leur avons promis de venir leur rendre visite en été 2004.

Ma vieille Peugeot 405 break Diesel étant sur le point de rendre l'âme, (bon, là j'ai été aidé par un hollandais fou qui enfilait à contresens le bois de la Cambre à Bruxelles et est parti sans demander son reste ...), j'ai acquis en mai 2004 une Xantia Break 1.9 TD d'occasion (1er propriétaire) , qui n'a nécessité qu'un réglage des freins et le changement des enjoliveurs de roues pour des modèles conformes.

Nous sommes partis en famille le 23 juillet, direction le Portugal pour se reposer un peu. Le 3 août, départ vers Algeciras pour prendre le bateau vers Tanger (la voiture est encore propre !!!) .

Voici la carte de notre périple, en vert clair l'aller (4 août), en vert foncé le retour (16-17 août)

Donc le 3 août au soir, arrivée à Tanger, dodo au Ramada, puis départ le lendemain matin vers 11 heures, direction les gorges du Dadès ! Je m'étais un peu planté dans mon évaluation du kilométrage, et au lieu des 600 Km prévus, c'était 850 Km de routes parfois très roulantes, parfois très sinueuses qui nous attendaient. Les routes sont excellentes , mais la circulation est très ... comment dire ... exotique ! (camions surchargés et autocars souvent délabrés, peu de respect du code de la route !) . Bref, après un arrêt café à Errachidia vers 22h, nous sommes arrivés dans notre famille Berbère vers minuit, pour manger un couscous dont nous nous souviendrons longtemps !

Quelques photos de la Xantia dans son élément, sur la piste entre Boumalne et Ait Ouffi ... (la route est en réfection, cela perdra un peu de charme mais sera bénéfique pour tous ceux qui n'ont pas la chance d'avoir une Citroën !!!)

Au village ... Et sur la piste entre Aït Ouffi et Boumalne du Dadès

Nous sommes repartis le 16 août, par Ouarzazate, (connaissez-vous le restaurant Dimitri ?) , traversée du Haut-Atlas direction Marrakech où nous avons passé deux nuits dans la famille d'un ami rencontré lui aussi en avril. Sur la photo suivante, de gauche à droite, nos filles Vanessa et Netsa, et mon Appoline.

Enfin, le 18 août, départ vers Tanger, bateau , dodo à Algeciras et dernière étape le 19 août, Algéciras-Bruxelles (2450 Km en 24 h, un conducteur !!!)

Au cours de notre périple (Bruxelles-Maroc-Bruxelles) de 8000 Km, la Xantia n'a demandé aucune goutte d'huile, aucune goutte d'eau, juste 7l/100 de mazout. A l'arrivée, j'ai tout de même passé deux jours à la dépoussiérer ! Quelle voiture !

 

 

Home